Make your own free website on Tripod.com

Domaine Marchand

Accueil
Le Monde
Les Groupes
Les Règles
Les Classes
Histoire
Noblesse et Territoire
Informations
Documents
Forum
Photos

 

Le Marché Noir

Bien malgré la majeure partie des autorités, ce groupe de malhonnêtes marchands a une grande valeur financière. On dit qu’ils achètent et vendent tout. Il suffit de demander à un revendeur et dans de très brefs délais, il a votre marchandise. Ce qu’il est important de comprendre, c’est qu’on ne va pas au Marché Noir, le Marché Noir vient à nous.

Le système assez complexe semble bien fonctionner. Selon ce qu’on peut comprendre, c’est un réseau de contact bien organisé où toutes les ressources sont reliées à un chef encore inconnu. Beaucoup d’or se passe, mais il n’y a jamais de lacunes. Le Marché peut être très mortel pour ceux qui veulent trop en savoir ou qui veulent en abuser. Vous n’avez qu’à demander aux nombreux investigateurs ou bandits indignes qui reposent en paix dans les différents cours d’eau.

Le Marché Noir est le groupe idéal pour vendre des marchandises frauduleuses et pour acheter à bas prix la meilleure qualité. On dit qu’il y a une hiérarchie très complexe de marchands avant d’atteindre le chef. Ce qui est certain, c’est que tous les membres font de l’argent.

Il se peut également que le groupe fasse affaire avec la noblesse. Que ce soit pour une guerre en fournissant des armes ou alors en fournissant nourriture et produits médicaux dans des moments difficiles. Chose certaine, cela nuis énormément aux marchands honnêtes.

Chose assez étonnante, on dit que le chef s’occupe provisoirement du groupe, le louant au meilleur acheteur. Aux dernières nouvelles, c’est le Gibet qui en était le principal organisateur. Toutefois, il faut faire la différence entre les groupes criminels et le Marché Noir. Le Marché Noir a seulement comme but le profit et non le pouvoir. La compétition des organisations de bandits ne fait que fluctuer les profits.
 
 
 
 
 
L’Ordre des Travailleurs

Vous avez besoin de main d’œuvre bon marché? De menuisiers spécialisés en Ramboisier? Vous cherchez un travail qui rétribuera vos compétences? Ne cherchez plus, l’Ordre des Travailleurs est là.

Fournir des travailleurs à la hauteur de leur paye, voilà l’une des devises de l’Ordre. Donner une sécurité d’emploi et des normes de travail aux membres est leur devoir. Quand on fait affaire avec l’Ordre, on est assuré d’avoir ce que l’on demande. Si jamais des clients ont besoin de bras pour transporter du bois, il y a des membres disponibles. Si jamais des clients veulent forger une table en mithril, il y a des membres disponibles.

Le principe de ce regroupement de travailleurs est fort simple. L’Ordre fait un registre de toutes les personnes désirant travailler à la sueur de leur front. Ensuite, une autre section du groupe s’occupe de gérer les divers contrats reçu et de rediriger équitablement les travaux selon les compétences. En échange de leurs services, l’Ordre prend une légère partie de la paye du travailleur. Cela en vaut toujours la paye, puisque le groupe a toujours de bons salaires, proportionnellement au travail bien évidement.

L’Ordre est encore dirigé par son fondateur, maître Yvon. Ce grand travailleur était, dans son jeune temps, et plus encore aujourd’hui, capable de tout faire. Tout ce qu’il entreprenait était une réussite. Que ce soit de la menuiserie, de la cuisine et même du jardinage, c’est un maître. Néanmoins, cela n’était pas assez épuisant pour lui. Qui plus est, la situation des travailleurs était semblable à de l’esclavagisme. C’est pourquoi il décida de former un Ordre où tout le monde serait traité à la hauteur de leurs compétences, capable d’offrir des services d’une qualité supérieure et reconnue dans tous les coins du monde.

Depuis ce jour, bien des travailleurs se sont joints au groupe, et l’Ordre a gagné beaucoup d’importance. Lors de travaux d’envergure, on pense toujours à la contacter. C’est devenu un incontournable pour les employeurs et les travailleurs.
 
 
 
 
 
Les Chasseurs de Légendes

Animé par la soif d’argent, un groupe de chasseurs téméraires se promène de royaumes en royaumes en quête de créatures. Ils traquent, ils chassent et ils tuent. On pourrait comparer leur action à du braconnage, à voir leurs tactiques barbares et peu respectueuses envers la créature (ou du moins ce qu’il en reste) après qu’ils soient passé.

Les Chasseurs de Légendes traquent des créatures mythiques dans le seul but de faire des profits. Écailles de dragon, dents de troll et ailes de sphinx se vendent très bien à ce temps-ci de l’année. Qui n’a jamais rêvé d’avoir un par-dessus en écailles de basilisque? Pour le bonheur de ce groupe, il existe de riches bourgeois qui désirent que ces rêves deviennent réalité.

Téméraires sont les chasseurs, dangereux est leur travail, bien garnies sont leurs payes. Quand payes il y a… Les amateurs de risques ne sont pas déçus par ces folles chasses et sont bien récompensés, lorsqu’ils survivent du moins. Étrangement, le groupe recrute constamment de nouvelles recrues.

Dans tous les cas, il n’y a pas uniquement de l’argent et des composantes de créatures légendaires qui se trament. Il y a la chasse. Des chasses pouvant durer des semaines, des mois et même des années. De nombreux blessés, quelques morts, mais les Chasseurs de Légendes n’ont jamais échoués une traque.

L’on entend beaucoup de commérages à propos de ce groupe dans les auberges. Des chasseurs bien saouls qui racontent leurs histoires rocambolesques et épiques. Il y a toujours un terrible mort, toujours des morts et toujours un héros.

Le héros le plus cité dans les histoires, le premier des Chasseurs de Légendes, Allan le pourfendeur de dragons. Encore vivant aujourd’hui, premier grand exploit : On dit qu’il a tué plus de 100 dragons au cours de sa vie, entre autre. Il dirige encore de nos jours les Chasseurs de Légende et tout va pour le mieux.

Les Chasseurs de Légendes préfèrent ne pas chasser de choses divines, de peur d’être démolis par une puissance religieuse. Néanmoins, il leur arrive de tomber par accident sur divers matériaux d’origines non matérielles, mais les prix vont bien entendu en fonction de la rareté. Peu importe la composante, peu importe le danger, les Chasseurs sont là, mais il faut être prêt à payer une bonne somme.
 
 
 
 
 
La famille Orange

À la base, il y avait une famille. Une famille qui, suite à une longue série d’incidents plus ou moins tragiques, devait vivre sur la route. Une famille qui avait été contrainte, comme plusieurs autres d’ailleurs, à devenir nomade.

L’histoire remonte à il y a bien longtemps, quand Präm n’était pas l’empire qu’il est aujourd’hui. Il n’était qu’un autre petit royaume parmi tant d’autres. Il y avait à l’époque un petit royaume, au sud. Il touchait à la mer. On l’appelait Röms. Les habitants y menaient une vie paisible et facile. Malheureusement, ce n’était pas tous les royaumes qui pouvaient se contenter d’une vie calme. Präm, qui peu à peu prenait de l’expansion, conquerrait dernièrement les royaumes les plus faibles. Röms ne fut pas laissé de côté.

Dans une nuit lourde de conséquences, tous les habitants de Röms furent dépossédés de leur terre natale. Les politiques et les règlements de Präm étaient maintenant appliqués à la région. C’était une lente assimilation. Ceux qui protestaient étaient battus. Certains y perdirent même la vie. Une révolte éclata. Cela ne servit qu’à tuer les rebelles. Suite à cela, Präm resserra son étau sur la culture Römmsi. La moitié s’abandonna à la suprématie Prämienne. L’autre décida de partir vers une nouvelle terre.

Au bout de longues années de recherches, à se promener de royaumes en royaumes, la plupart abandonnèrent et s’installèrent dans des royaumes sans grandes importances. D’autres décidèrent d’adopter ce style de vie. Une vie de nomade, une vie de gitan. De ces groupes, le plus organisé et le plus efficace était celui de la famille Orange. Le père, sa femme, ses enfants et leurs partenaires. Ils avaient un bon sens du commerce et étaient débrouillards. C’était les plus riches des gitans. Par ailleurs, ils s’appellent gitans depuis que Präm avait décrété que Röms, ou tout mot de la même appartenance, était illégal. Non pas que la famille a oublié ses origines. Ils considèrent seulement que cela ne sert à rien d’irriter les autorités inutilement.

Depuis, la famille Orange a accueillit tous les autres habitants de Röms dans leur groupe de nomades, particulièrement ceux désirant en faire partie. Également, elle a accueillit tous les exclus ou les pauvres désirant vivre une vie sur la route. Les premières générations sont mortes, mais la culture et l’esprit du peuple persiste à travers les histoires. La famille Orange se promène de royaumes en royaumes, en vivant du marchandage. Ils offrent beaucoup de produits, en achètent beaucoup et sont très ouverts aux commerces. On dit même qu’ils peuvent offrir d’autres services. Les gitans sont toujours des valeurs sûres dans n’importe quelle situation. La loyauté est un de leurs mots d’ordre. Le nombre de choses que savent les gitans est aberrant, à ce qu’on dit.

On dit également qu’ils se rassemblent deux ou trois fois par année, simplement pour se rassembler et pour échanger leurs aventures. Ces rencontres se passent à chaque fois dans un lieu différent. Ils ne font pas de dégâts, et les chasser occasionnerait trop de problèmes pour rien. Personne n’ose s’interposer. Bien évidement, ils ne le font jamais à Präm. Si jamais vous croisez des gitans de la famille Orange, n'hésitez pas à leur parler. La conversation aurait tôt fait d’être lucrative.
 
 
 
 
 
La R.E.P

« Au sein de la R.E.P, nous pouvons vous garantir que rien ne sort sans notre supervision. Ainsi, comme le veut la politique de notre association, ceux qui sont assez sots pour oser entrer dans la réserve dans le but de se garnir les poches en outrepassant les règlements… N’en sortiront au grand jamais. »


La « Réserve Économique de Präm » est le plus grand réseau de ressources de toutes sortes des landes connues. Il y a un peu plus d’une décennie, une entente fut passée entre les différentes terres et divisions de Präm ainsi que quelques régions environnantes qui acceptèrent de faire partie du réseau et de profiter de chacun de ses avantages, mais aussi de se plier aux contraintes et aux accords collectifs. Il s’agit d’un endroit sûr où il est possible de placer des ressources de valeur ou des biens collectifs. À juste titre, il est possible de l’appeler une « Banque », mais ses fonctions ne s’arrêtent pas là.

La Réserve Économique de Präm offre aussi la possibilité de mettre sur le marché des produits et de les revendre à des possibles acheteurs dans le but de fructifier ses propres économies et ce, avec le maigre coût d’une taxe en pourcentage sur la vente des ressources ou de l’objet en question. Toutefois, dans le but d’accéder à ces services, autant d’un point de vue d’un acheteur que d’un vendeur, ou même d’un entreposeur, il est nécessaire de devenir un membre de la R.E.P, chose qui se fait grâce à une maigre contribution annuelle et qui nécessite de remplir des documents officiels de l’Empire de Präm.

Il n’existe aucun endroit plus sûr au monde pour cacher un bien ou une valeur monétaire de haute importance. Il y a des intérêts en fonction de ce qui est entreposé de façon à payer les services de la R.E.P, et il est aussi possible de payer les services d’un expert dans le but de chercher les meilleurs prix présents sur le marché et d’accéder à la plus belle offre avec grande aise.

Vous aurez donc compris que la R.E.P est devenu si importante au sein de l’économie qu’elle n’est pas un endroit où il est bon de vendre quelques objets de maigre facture au cours de l’année, mais bien clairement un marché où il est bon de faire des achats ou des ventes de gros détails et en grande quantité. Les services aux individus se retrouvent généralement beaucoup plus au niveau de l’entreposage monétaire et pour les gens qui sont prêts et aptes à payer les intérêts. Ceux qui ont le plus à gagner à faire partie de la Réserve Économique de Präm sont les Commerces, les Nobles, et les Bourgeois ou même les Royaumes entiers sous certaines conventions.

Il existe d’autres commerces qui œuvrent dans le même genre de départements à travers les landes, mais aucun n’est aussi fiable que la R.E.P, mais en contrepartie, aucun n’est aussi coûteux non plus puisque la garantie n’est pas assurée. Il est important de préciser qu’il n’est pas nécessaire de faire partie de l’Empire de Präm pour être un membre de sa Réserve Économique.

Ainsi donc, le réseau le plus fiable de toutes les landes est surveillé en tout temps de façon à ce que nulle fraude n’ait lieu, mais aussi pour qu’aucun produit illicite ou illégal s’y retrouve. Ceux qui ne savent pas faire la différence entre la R.E.P et le marché noir apprennent bien vite à faire la différence entre la liberté et la prison à laquelle ils sont confinés dans les plus brefs délais.
 
 
 
 
 
Le Club des Gentilshommes
"Il ne vous reste donc plus que deux choix... Soit vous choisissez d'investir sur les ressources de votre nation et espérez votre avenir, ou bien, vous pouvez investir sur moi, et assurer cet avenir."

Lorsqu’un noble se trouve dans une situation complexe, ou encore dans un certain dilemme, il est toujours possible de faire appel aux bonnes personnes pour obtenir de l’aide. Cette aide, c’est le Club des Gentilshommes. Que ce soit pour améliorer le rendement des terres, ou au moins avoir la possibilité d’apprendre certaines bases en gestion, le Club est toujours présent et prêt à surmonter les défis. Voilà le rôle du Club des gentilshommes : lorsqu’un noble requiert leurs services contre rémunération, ceux-ci s’empressent de lui donner conseils.

Pour certains, les Gentilshommes sont d’anciens gestionnaires démis, ou encore des nobles expérimentés aillant été trahis, ou rejeté de leurs postes, souhaitant avoir la possibilité de continuer à pratiquer leurs domaines d’excellence et de pouvoir en vivre. Pour la majorité cependant, il ne s’agit que d’hommes doués, souvent aillant passé de nombreuses années à étudier le sujet, possédant un certain brio dans la gestion ou encore maitrisant parfaitement des domaines de terrain, tel que l’entrainement militaire.

Leur mandat, celui qu’ils se sont imposés, est bien simple : il s’agit simplement de se mettre au service de ceux qui le veulent bien. Un propriétaire terrien souhaite faire fructifier certains investissements, ou encore se demande comment il devrait gérer travailleurs et argent pour arriver à faire de considérables profits, alors il peut facilement faire appel aux gentilshommes et, moyennant le prix, obtenir des renseignements.

Bien entendu, les Gentilshommes sont aussi de fins informateurs et de bons diplomates. Ils prennent toujours grand plaisir à participer, indirectement toutefois, à la politique du royaume dans lequel ils séjournent. Il n’est pas rare, par exemple, qu’un membre du Club accepte de prendre un noble sous son aile et de lui donner certaines informations ou encore de le représenter dans certains autres royaumes, au mieux de ses capacités. Ils font d’ailleurs d’excellents diplomates ou ambassadeurs.

Il s’agit d’une organisation Internationale qui traite avec des nobles de tous les royaumes. Nuls ne sont négligés ou encore considérés comme inférieurs. Pour le Club, tous les nobles ont la même valeur et la même importance, bien qu’ils sachent faire la part des choses et différencier les simples seigneurs des Barons ou des Ducs. Chaque royaume comporte une équipe constituée de deux lieutenants et, habituellement, d’une dizaine de conseillers. Quant au Marquis et au Trésorier, ils sont en permanence au siège social du Club, à Präm.


L'organisation du Club
Le Marquis Gentilhomme : Le rôle du Marquis est le rôle de presque tous les chefs de ce genre de groupements. Il s’occupe de coordonner les contrats ainsi que des implications politiques. Tout ce qui se dit dans le Club arrive toujours aux oreilles du Marquis. Il prend la parole le premier lors des réunions et tous les mouvements stratégiques doivent lui être rapportés. Il est également porte parole officiel de ces charmants conseillers.

Les Lieutenants : Le rôle des Lieutenants est simple. Ils coordonnent les Conseillers pour faire en sorte d’avoir des yeux et des oreilles un peu partout. Ils transmettent les ordres du Marquis aux hommes. Les lieutenants sont choisis par le Marquis. La plupart du temps, c’est avec eux que doivent traiter les nobles souhaitant faire appel aux services des Gentilshommes.

Le Trésorier : C’est celui qui encaisse l’argent, veille à la bonne utilisation des fonds, au partage équitable des richesses entre les protagonistes de chaque mandat. Actuellement, les coffres étant à ce que l’on raconte presque vides, le trésorier dors plus souvent qu’il ne travaille.

Les Conseillers : Fer de lance du Club, les Conseillers sont les distingués représentants de l’organisation sur le terrain. Chargés de transmettre les messages et les informations, chargé également de se mettre au service du seigneur faisant appel à ses services. Bref, ils sont un peu les hommes à tout faire. Chacun a un peu un rôle distinct dans l’organisation. Par exemple, certains ont de plus grandes affinités dans des domaines distincts, tel que la comptabilité et la gestion d’argent, alors que d’autres sont plutôt doués dans la pose de piège, la chasse, ou la gestion des soldats. Tous les talents y trouvent leurs places.