Make your own free website on Tripod.com

Description et Particularité des Territoires

Accueil
Le Monde
Les Groupes
Les Règles
Les Classes
Histoire
Noblesse et Territoire
Informations
Documents
Forum
Photos

#1 ~ La faille aux maléfice
Le soleil décline peu à peu à l’horizon, les ténèbres se fonts omniprésentes dans ce coin du Royaume. Les arbres délabrés et le sol couvert de ronces épineuses avaient déjà de quoi rendre le territoire des plus lugubres alors même que l’astre du jour brillait de milles feux, niché entre les nuages passants. Mais à présent, alors qu’il disparaissait totalement, le lieu n’avait plus rien de rassurant. Lorsque le hurlement des loups provenait de cette lugubre forêt, et qu’il était audible de par tout les habitants du Royaume, on venait même à se demander les bêtes hurlaient à la lune, ou si elles hurlaient de peur face à ce qui se dressait devant eux.

La forêt n’était en fait pas la source du problème. Détachée de tout arbres, comme si eux-mêmes la craignaient, se trouvait une immense faille béante dans le sol, ses flancs emplis de rochers acérés et son creux d’un tapis de marécages visqueux. Le tout pouvait sembler banal pour certains, mais nul ne savait se tenir droit devant les… choses… qui s’extirpaient à chaque nuit d’on-ne-sait-où en cette sombre crevasse. Les mages les plus expérimentés avaient suent déceler une énorme puissance magique en les lieux. D’autres allaient même jusqu’à croire qu’ils étaient l’endroit parfait pour qu’une faille menant vers d’autres plans se soit créée.

Bien que les opinons ne concordaient pas, l’on ne pouvait nier la réalité des créatures hideuses qui s’extirpaient de ce mystérieux endroit.

Avantages : Exploitation de faille planaire
Travailleurs maximum : 25

 

#2 ~ Les terres d’argent
L’argent. Ce métal pouvait sembler anodin pour plusieurs, mais d’autres étaient prêts à payer le plein prix pour cette ressource plus que pratique. Utilisé dans des domaines passants de l’alchimie à la traque des créatures magiques, l’or blanc, comme on se plaisait à l’appeler, était beaucoup plus utile qu’il ne le laissait paraître. Maniable presque aussi aisément que le fer, même à son état brute, il n’était rare de voir l’argent, lorsqu’il était en vente, s’envoler en fumée, en rapportant à ceux qui le vendait des sommes colossales. De plus, il était plus que rare de voir un paysan s’entêter à ne pas vouloir aller récolter ce précieux métal, au grand bonheur des maîtres de ces travailleurs, qui n’avaient aucune difficulté à amasser de grandes quantités d’argent.

Au Royaume d’Emlok, un endroit en particulier avait su voir ses mines de ce matériau se multiplier en abondance, l’on avait surnommé cette partie de territoire ‘’Terres d’Argent’’, et disait que celui qui saurait se l’approprier n’aurait plus jamais à craindre les Loups-Garous, Vampires et autres créatures du genre !

Avantages : Récolte/Exportation d’argent
Travailleurs maximum : 70

 

#3 ~ La forêt interdite
La Forêt Interdite. Ce territoire vu par plusieurs comme dangereux, voir même hanté est en fait source de multiples herbes magiques de toutes sortes. Lieu favorisé par tout alchimiste s’y connaissant un tant soi peu en la matière, l’on peut y retrouver des talles de plantes inconnues et aux pouvoirs énormes. Il faut toutefois prendre garde ! Cette forêt n’est pas épargnée aux attaques de créatures diverses parcourants le royaume, et de s’y perdre pourrait être fatal, vu sa grandeur. D’y envoyer trop peu de travailleurs pourrait donc avoir comme effet que certains d’entre eux ne ressortent jamais de ces bois denses…

Avantages : Récolte d’herbes rares
Travailleurs maximum : 90

 

#4 ~ La plaine de l’observateur
Du haut de la plate-forme d’observation, une dizaine de paysans scrutaient les alentours, les Narzulliens semblaient préparer une cérémonie quelconque en l’honneur de leur vile divinité, et le Seigneur de la ‘’Plaine de l’Observateur’’, un fervent priant de Tempus, ne laisserait jamais telle chose se produire à nouveau. Les multiples tombes constituants le cimetière du Royaume posée sur ses terres témoignaient par eux-mêmes des ravages dont étaient capable les priants de Narzull, et cet amoncellement de pierres tombales ne devrait plus jamais avoir à s’agrandir de par la faute de la lame de l’un des adorateurs du Dieu Sombre !

Au loin, les hommes chargés de garder, du haut de leur poste, apercevaient les troupes de Narzull qui se mettaient en marche ; que ces êtres avides d’effusions de sang aient décidés de venir capturer quelques innocents citoyens pour mener à bien un quelconque sacrifice humain n’aurait rien de surprenant. Heureusement, ces Avides de Chaos avaient été aperçus assez rapidement pour que le Seigneur de la terre puisse rassembler ses troupes, et préparer une contre-attaque massive !

Avantages : Information sur territoires voisins
Travailleurs maximum : 50

 

#5 ~ La lisière des Saoulons
L’un des points tournants du commerce le plus important en Emlok, l’Auberge et de la Forge, bien qu’enfouies à la lisière des bois, servent d’escale à tout les visiteurs des contrées voisines et de point de repos et de fête aux habitants d’Emlok. Composée d’une auberge et d’un Forge où se rencontrent tout les paysans sachants le moindrement manier le fer et les autres métaux, il est inutile de dire que le propriétaire de cet emplacement surnommé ‘’La lisière des Saoulons’’ aura tôt fait de voir sa fortune augmenter considérablement.

Avantages : Rentes de l’Auberge/Forge
Travailleurs maximum : 95

 

#6 ~ Le lac du Haut
Les aventuriers voyant une quelconque utilité à traverser l’étendue d’eau qu’était le lac de la Haute Emlok se faisaient rare. En plus de ne montrer aucun attrait particulier, cette rive et les forêt qui la succédaient renfermaient une horde de créatures de toutes sortes : Goblins, Ogres, Trolls et autres allaient s’y réfugier, à l’abri du regard indiscret des hommes.

Certains nobles avaient toutefois vus un grand attrait en ces bêtes : Des chasses aux créatures étaient souvent organisées et les paysans, armés plus ou moins grandement, tout dépendant de la gratitude de leur Seigneur, s’enfonçaient en groupe dans les bois et tâchaient de ramener des créatures diverses, qui pourraient joindre les rangs de leur Noble lors d’une guerre quelconque, ou encore le divertir, tout simplement.

Avantages : Capture de Créatures
Travailleurs maximum : 60

 

#7 ~ La route de Karmik
N’étant que l’un des plus petits Royaume de l’Empire, Emlok a parfois besoin des contrées voisines pour s’approvisionner de manières diverses. Karmik étant l’un des Royaumes les plus riches des alentours, en plus d’être joint directement à Emlok de par une longue route, il peut être plus qu’utile pour le chef de la terre comportant ladite route d’user de son aise à communiquer avec dirigeants et marchands de Karmik afin de faire importer des objets divers. Pouvants aller de nourriture a distribuer en quantité à ses paysans jusqu’à des items rares ne pouvants qu’être retrouvés en les Royaumes voisins.

Avantages : Importation de produits
Travailleurs maximum : 40

 

#8 ~ La place publique
Bien que l’auberge d’Emlok soit en soi très populaire, jamais une atmosphère de fête comme celle retrouvée à la place publique n’y sera retrouvée. Regroupant à la fois le marché et l’amphithéâtre du Royaume, il n’est pas rare que des événements festifs y soient organisés, amusants d’une part ceux y assistants tout en enrichissant, d’autre part, l’organisateur de ceux-ci. Étant connu de plusieurs comme le point de rencontre d’Emlok, plusieurs marchands, saltimbanques et autres n’hésiterons pas à venir y faire un tour, si appel est lancé.

Avantages : Organisation de jeux, rentes du marché
Travailleurs maximum : 80

 

#9 ~ L’Île du bas
Riche en matière de faune et de flore, ce coin paisible d’Emlok est celui où les animaux viennent se réfugier la grande majorité du temps, fuyant les griffes acérées des diverses créatures dangereuses parcourants, malheureusement, le Royaume. Daims, poissons de toutes sortes, porcs, cerfs, et bêtes diverses sont abondance en cette terre ; le propriétaire de cette dernière n’ayant qu’à envoyer une poignée de quelques paysans pour que ceux-ci reviennent, chargés d’assez de bétail pour nourrir tout les habitants des terres du Seigneur de l’Île du Bas. Ce dernier pourra donc aisément fournir de quoi remplir leur estomacs à ses paysans, évitant ainsi de dépenser les sommes colossales attachées aux achats d’élevages de bêtes à la chaire comestible, tout en s’assurant le bien-être et la loyauté de ses paysans, en leur fournissant des festins de Roi.

Avantages : Maintient aisé et plus abordable des paysans
Travailleurs maximum : 75